Comment utiliser l’espace pour faire l’analyse d’une situation ?

guide de survie aux réunions

Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments funs et productifs !

L’objectif de cette pratique est d’échanger sur la perception du gap entre une situation cible et une situation existante. C’est un bon outil pour identifier les freins et les obstacles.

Les informations pratiques

  • Nombre de participants : de 5 à 10 participants
  • Durée : 10 minutes de réflexion individuelle, puis 5 minutes de restitution par participant
  • Matériel : papier kraft, feutres, post-it

Les règles du jeu

  1. Positionnez sur un des murs de votre salle de réunion une matérialisation de la cible à atteindre. Il peut s’agir d’une phrase écrite sur une feuille A3 collée au mur, d’une image, d’un dessin, d’une combinaison de tous ces éléments. L’objectif étant d’être le plus clair et le plus explicite possible pour éviter les ambiguïtés.
  2. Demandez maintenant à l’ensemble de vos participants de se positionner physiquement par rapport à cette cible. Pour éviter qu’ils s’influencent les uns et les autres, précisez leur que 2 personnes ne peuvent pas se tenir à la même distance de la cible. S’ils se positionnent très proches du mur, ils estiment alors que la situation existante n’est pas très éloignée de la cible. En revanche s’ils se positionnent très loin de la cible c’est qu’ils considèrent qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant d’atteindre cet objectif. Vous l’aurez compris cet exercice requiert un peu d’espace pour permettre à chacun de se positionner. En un seul coup d’œil vous avez alors une idée de la position des participants face à la cible.
  3. S’ils ne sont pas tous positionnés le nez au mur c’est qu’ils considèrent donc qu’il existe un écart entre la situation existante et la cible. Demandez leur d’exprimer alors ce qu’il manque pour atteindre cette cible en l’inscrivant sur des post-it (1 idée = 1 post-it). La suite de l’exercice se présente alors comme un diagramme des affinités.

futur idéal

Cette pratique favorise l’engagement de vos participants en les incitant à se positionner physiquement. C’est aussi une façon de se projeter vers une cible. Nous vous recommandons de ne pas conclure votre réunion par cet exercice car elle se focalise avant tout sur ce qui manque pour atteindre la cible. Essayez toujours de finir sur une note positive en travaillant par exemple sur la feuille de route ou le plan d’actions pour y parvenir.

Cette technique est issue de notre livre : le guide de survie aux réunions (disponible en librairie)

extrait guide de survie aux réunions

Et celui-ci, vous l'avez lu ?

carte postale worklab

Comment conclure en beauté votre animation ?

Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *