L’intelligence créative au-delà du brainstorming : la bonne lecture de l’été !

Un livre de Jean-Louis Swiners et Jean-Michel Briet

L’été est là et vous pensez aux heures lascives que vous allez passer sur la plage.
Alors voici un conseil de lecture qui vous permettra d’allier avantageusement bronzage et musculation du cerveau.
Un livre que j’ai vraiment apprécié et dont j’ai puisez beaucoup de matière pour mon travail au quotidien. Je vous fais un retour sur ce qui m’a particulièrement marqué.

C’est quoi ce livre ?

Préfacé par Edward de Bono, qui est un peu à la créativité ce que James Brown est à la funk (mais si vous savez, c’est lui qui a inventé la techniques des 6 chapeaux) ce livre est un peu un manuel de la créativité clair et pragmatique. Ne vous fiez pas à sa couverture d’une esthétique approximative, car ce livre est une mine d’or.
Il défend l’idée que tout le monde peu être créatif et que la créativité peu servir dans de nombreux contextes. Ca fait du bien de lire un livre sur la créativité qui ne se destine pas uniquement à des marketeux en agence de com. Effectivement, la créativité ça sert à tout le monde ne serait-ce que pour résoudre des problèmes
(et ça tout le monde en a).

cacaboudin

Ce que j’en ai retenu

Quelques formules magiques et conditions de succès
  • Innovation = imagination x organisation : pour avoir de l’innovation dans une entreprise il faut des gens d’imagination et des gens d’organisation, sachant que l’on a tendance chez nous à privilégier plutot les gens d’organisation
  • La formule magique de l’efficacité : E = Q x A (Efficacité = qualité de la solution x adhésion des acteurs) : Aussi bonne soit la solution, elle ne sera pas efficace si elle ne remporte pas l’adhésion. Et inversement une solution moyenne peut être très efficace si tout le monde y croit. A méditer !
  • Le nombre idéal pour une équipe de travail : 7 (comme les 7 nains ou les 7 samouraïs…)

Des définitions interessantes

Ca fait du bien parfois de s’éclaircir les idées avec des définitions claires et simples :

  • Défi : situation qui représente des dangers et qui oblige à trouver des moyens de s’en sortir
  • Challenge : ce n’est pas une situation menaçante mais une ambition, un pari librement consenti et assumé
  • Idée/solution : une idée est abstraite, une solution est concrète, c’est une mise en œuvre possible de l’idée
  • La créativité c’est :
    • La capacité à donner de nombreuses réponses radicalement différentes
    • La capacité à donner pour chacune de ces réponses de nombreuses variantes différentes
    • La capacité à donner des réponses originales
  • La créativité professionnelle : capacité à trouver vite et de façon répétée des solutions multiples, originales et efficaces à des problèmes concrets

Les pièges de l’intelligence collective

Quelques phénomènes à éviter et qui peuvent rendre le groupe moins performant qu’un individu
  •  Le phénomène du groupthinking : on privilégie le consensus, on sacrifie la qualité de la décision à la cohésion du groupe, à sa bonne entente, à la solidarité
  • Le paradoxe d’Abilene : dans un groupe on prend une décision pensant faire plaisir à l’autre et on se rend compte qu’elle ne satisfait personne

Les 7 étapes de la méthode

Pour rendre le groupe créatif et éviter les pièges de l’intelligence collective, les auteurs proposent une méthode en 7 étapes :
  1. Où est le problème ? L’identification de la difficulté clé et son appropriation collective. 
    Dans une entreprise un problème est un décalage entre un résultat (ce que l’on veut faire, ce que l’on doit faire) et des voies et moyens possibles et envisageables pour l’atteindre (ce que l’on peut faire, ce que l’on sait faire, ce que l’on ose faire et ce que l’on a l’autorisation de faire).
  2. Explorer méthodiquement le maximum de solutions déjà trouvées dans le monde entier ou au moins 80% des sources disponibles
  3. Formaliser, hiérarchiser et organiser les 3 critères clés partagés de sélection d’une bonne solution
  4. Créer la motivation d’un challenge partagé autour d’un gain de performance de 20% à 40%.
    En dessous de 20% un objectif n’est pas excitant. 
    Il existe 3 profils d’équipier face à un challenge :
    – Les touristes : ceux qui n’acceptent pas le challenge de plus de 20% 
    – Les grimpeurs : ceux qui cherchent des challenge de 40% 
    – Les membre de la cordée finale : ceux qui cherchent un challenge de 100%
  5. À l’assaut du challenge (challenge storming) : 3 bonnes solutions alternatives sinon rien. La première idée n’est pratiquement jamais la bonne
  6. Choisir en équipe la plus mobilisatrice des 3 meilleures solutions.
    On évalue les solutions en fonction des 3 critères de choix et on identifie 3 degrés de qualité
  7. Entretenir la tension créative « Il n’y a pas de solutions, il n’y a que des forces en marche, des équipes motivées ». 
    Les vrais solutions ne suivront qu’à plusieurs conditions
    – L’entretien continu d’une dynamique de la motivation
    – La circulation permanente de l’information
    – L’agilité de l’équipe, qui doit pouvoir modifier son comportement en fonction des informations
    – Une culture de la résilience et la pugnacité
    – L’acceptation d’une remise en cause continue (éventuellement d’un changement radical)
    – Il faut que chaque membre se sente propriétaire du problème.

Les 5 modes de management

On retrouve ici l’idées des 7 niveaux de délégation du livre management 3.0, mais sous un angle différent.

Les différents modes de management consistent à déléguer :

  • Les tâches
  • La solution
  • L’idée de solution
  • Uniquement les valeurs et les contraintes
  • Uniquement le but commun

En conclusion

Très bon livre, inspirant et pragmatique. Des idés fortes sur la collaboration et le potentiel du collectif. J’y ai personnellement puisé plusieurs pratiques que j’utilise régulièrement mais j’y reviendrai plus en détail dans un prochain article…

Incoming search terms:

  • life is a serious game
  • intelligence creative au travail
  • une bonne utilisation du brainstorming

Les commentaires sont fermés.

Revenir en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :