DERNIÈRES PLACES
post-it-war

Les supers pouvoirs des POST-IT

guide de survie aux réunions

Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments funs et productifs !

Les post-its, ces petits bouts de papier jaune auraient-ils subi une mutation génétique qui leur confère des capacités supérieures au papier ordinaire ? Ou alors est-ce que l’usine de production de 3M a été construite sur un ancien cimetière cheyenne ?

Je n’en sais rien, mais le fait est que ce papier collant a quelque chose de plus, il permet de réunir Didier le développeur introverti et Olivier le commercial grande gueule et de les faire s’exprimer tous les deux. Et ouais, même Batman* serait bien embêté dans ce genre de situation.

Alors comment ?
C’est finalement assez simple

On réfléchit
Vous êtes en réunion pour travailler sur une question épineuse que vous posez à l’ensemble des participants « comment pousser notre RH à changer de coupe de cheveux ? » (c’est une fan de Tina Turner époque Simply the best)**. Chacun réfléchit de façon silencieuse pendant 10 minutes, avec la consigne 1 idée = 1 post-it.

On partage
Ensuite on vient présenter ses idées au groupe en collant les post-its sur un brown paper accroché au mur. Ainsi, chacun s’exprime en fonction du nombre d’idées qu’il a produit. En collant 1 par 1 les idées, on sait à tout moment où en est l’orateur dans son discours et combien d’idées il lui reste à expliciter (le cas échéant on pourra faire du time keeping pour recadrer le temps de parole restant). Tout le monde partage visuellement les idées de tous les participants.

En laissant un temps de réflexion individuelle, on évite le biais d’un brainstorming classique : certaines personnes réfléchissent mieux seules et en silence qu’en groupe et dans le bruit (j’en fais parti). En même temps, on bénéficie de la puissance créative du groupe car la 2ème phase de partage des idées est un moment d’échange où chacun peut rebondir sur les idées des autres. Ça marche pour une résolution de problème mais ça marche aussi pour partager un constat (par exemple : « comment définir le style vestimentaire de notre responsable financier ? »).

Et tout le monde y gagne
Bref, tout le monde s’exprime, on tire le meilleur parti des participants qu’ils soient introvertis et adeptes de la réflexion solitaire ou extravertis et dans l’échange spontané : merci super post-it !

Dans un deuxième temps, il faudra organiser toutes les idées produites et ranger ses post-its, mais c’est une autre histoire…

Références
http://blogs.hbr.org/research/2010/02/when-its-better-to-brainstorm.html

Par Sacha Lopez pour Life is a serious game

* certains diront que Batman n’est pas vraiment un super héros et que son seul super pouvoir c’est d’avoir super de la tune, mais je préfère ne pas rentrer dans ces polémiques
**  toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ne serait que purement fortuites

Et celui-ci, vous l'avez lu ?

Disposition salle

Ce que dit de vous la disposition de la salle !

Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments …

2 Commentaires

  1. Tu prêches une convaincue Sacha ! Une chose m’inquiète cependant, c’est le « comment pousser notre RH à changer de coupe de cheveux ? » (c’est une fan de Tina Turner époque Simply the best)**