DERNIÈRES PLACES

Les 5 clés pour réussir son lancement de projet

guide de survie aux réunions

Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments funs et productifs !

Le lancement d’un projet ce n’est pas un moment comme les autres. C’est le début d’une aventure humaine forte et fédératrice, ou alors c’est le début des emmerdes, à vous de juger.

Dans tous les cas c’est un moment à part. C’est le moment idéal pour partir sur de bonnes bases et créer une dynamique dont vous aurez bien besoin par la suite.

Le chemin pour arriver à la fin d’un projet est souvent long et périlleux, il faut faire preuve d’agilité et de persévérance, alors autant passer les bons message dès le départ pour créer une véritable équipe prête à relever le défi.

Alors il est important de prendre un temps avec l’ensemble des parties prenantes sur une journée pour réaliser un lancement de projet comme il se doit. C’est vrai que c’est un investissement, mais ça en vaut la peine.

Des lancements de projet nous en avons animé un certain nombre : des petits projets, des gros projets, longs, courts, avec des grosses équipes… Mais quel que soit le projet et quel que soit le domaine, nous avons identifié 5 points qui nous paraissent indispensables pour réussir son projet et le placer sur de bons rails.

1 Partager la vision

Comme le dit un vieux proverbe chinois :

« Quand tu pars sans savoir où tu vas, bien quand t’arrives c’est pas là ».

C’est certainement la chose la plus importante. Aligner l’ensemble des parties prenantes sur la même vision. Si vous voulez qu’ils mouillent la chemise pour sortir le projet, encore faut-il qu’ils sachent pourquoi ? Rien de mieux que de faire intervenir le client final, celui pour qui on travaille qui nous explique les enjeux et la finalité du projet.

Vous pouvez également utiliser une product box pour matérialiser cette vision. Cet exercice ludique et collaboratif et particulièrement intéressant pour partager la vision avec des acteurs venant d’horizons différents.

2 Apprendre à se connaître

La moindre des choses avant de travailler ensemble, c’est quand même de se connaître. Le lancement d’un projet c’est l’occasion idéale pour apprendre à se connaître. Attention, je ne vous parle pas du sempiternel tour de table qui dure 1h30  et qui tourne souvent à la torture psychologique. Il existe de nombreuses façons de se présenter de façon un et efficace. Prenons le réseau social en papier par exemple. Voilà une façon peu conventionnelle de faire le tour des acteurs d’un projet.

Qui plus est, c’est aussi une façon d’aller plus loin dans la connaissance de l’autre, de se dévoiler un peu plus. C’est la meilleure façon de créer du lien.

RSE en papier

 

 

3 Se dire les choses

Rien de pire dans un projet que de partir sur des non dits ou des malentendus. Le lancement de projet c’est l’occasion d’être clair et de se dire les choses simplement et directement : qu’est ce que j’attends de toi, quels sont les risques…

Prendre un temps pour éclaircir les rôles, les attendus et les risque, c’est donc un facteur clé de succès.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser la matrice des attendus. Un tableau géant réalisé sur une feuille de papier kraft qui reprend en ligne et en colonne l’ensemble des acteurs du projet présent au lancement.

A tour de rôle, chacun va venir coller des post-it qui indiquent ce qu’il attend des autres acteurs. L’exercice peut être long, mais il est salutaire. Pas de malentendu, les choses sont claires et dites devant tous, ce qui représente un engagement fort.

 

4 Créer de la cohésion

La cohésion est certainement le facteur qui a le plus d’influence sur la performance et la réussite d’une équipe. C’est ce qui fera que lorsque les coups dur arriveront, tout le monde sera solidaire.

Pour la créer, rien de tel que d’utiliser le jeu et le team building. Faites une construction en spaghettis avec le chef de projet et vous ne le verrez plus jamais de la même façon. C’est un moyen de créer de l’intimité et un moment partagé fort et marquant.

Pour team building, les jeux ne manquent pas.Le jeu a également une portée universelle. Nous avons tous joué, nous nous sommes tous construits par le jeu et c’est pour ça que ça fonctionne toujours aussi bien. C’est aussi un merveilleux moyen de ramener la notion de plaisir dans un contexte qui peut en manquer parfois…

Chamaillow challenge

 

5 Enclencher une démarche d’amélioration continue

Toujours meilleur, jamais parfait.

Voici bien la devise qui pourrait synthétiser ce point clé. Car une fois l’euphorie du lancement de projet passée, vous risquez fort de retomber dans votre quotidien et oublier toutes ces belles idées et ces beaux engagements. Car on se fait rapidement rattraper par les urgences et les priorités à gérer.

Et bien, il existe une solution. Enclencher une démarche d’amélioration continue. Prendre un temps de réflexion au début du projet pour réfléchir sur le fonctionnement de l’équipe c’est bien, mais le faire régulièrement c’est mieux.

Alors pourquoi ne pas démarrer une première session de rétrospective pour travailler sur le fonctionnement de l’équipe et se donner un rendez vous régulier pour réitérer l’exercice. Pas de doute que durant le projet pas mal de choses vont changer. Alors répéter l’exercice régulièrement c’est un réflexe indispensable à acquérir si l’on veut assurer la réussite du projet.

Un très bon exercice est le speed boat qui utiliser l’image pour libérer la parole travailler sur le fonctionnement de l’équipe.

 

Alors si vous aussi vous voulez réussir votre lancement de projet ou être formé à la facilitation

parlons-en-

Et celui-ci, vous l'avez lu ?

carte postale worklab

Comment conclure en beauté votre animation ?

Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments …

4 Commentaires

  1. Ne serait-il pas préférable d’apprendre à se connaitre et créer de la cohésion avant de partager la vision ?

    • Bonjour Louis-René,

      tu as tout à fait raison, et tous nos ateliers commencent par un icebreaker indispensable pour lancer le travail collaboratif sur de bons rails. Certains estiment que c’est une perte de temps, ils ont tord :o), il faut le voir comme un investissement pour ce qui va suivre.
      tu peux utiliser la fonction recherche en haut à droite et taper icebreaker tu tomberas sur une série d’icebreakers, signe que tu ne négligeons absolument ce type de pratiques !
      a bientôt sur le blog

  2. Les solutions que vous proposez sont appropriées, pourtant il m’a été donné souvent de voir des projets mal conduits où comme vous le dites, personne ne sait pourquoi il est là, et ce qu’il doit faire. Votre démonstration rappelle que le management dans les entreprises hexagonales est en manque cruel de simplicité et d’efficacité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *