DERNIÈRES PLACES

Journée Régionale de l’Innovation 2013 – Innover grâce au design thinking

guide de survie aux réunions

Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments funs et productifs !

territoires-d_innovation-rc3a9gion-pdl-version-pri

Jeudi 5 décembre 2013, nous étions à la journée régionale de l’innovation des Pays de la Loire. Une journée tournée vers l’innovation dans tous les domaines : innovation produit, innovation sociale, innovation managériale. Intéressant comme approche de ne pas limiter l’innovation au seul domaine technique et produit mais d’avoir cette ouverture d’esprit.

Nous avons vu pas mal de conférences dont celle d’Alexandre Gérard sur les entreprises libérées et l’innovation managériale (on ne s’en lasse pas, on est fan !). Nous vous proposons aujourd’hui un résumé rapide de celle concernant le design thinking car nous étions curieux depuis longtemps de comprendre ce qui se cachait exactement derrière ce terme.

Le design thinking, c’est quoi ?

Le design thinking, c’est une approche basée sur l’humain et la pluridisciplinarité qui peut s’appliquer aussi bien dans l’industrie que dans l’éducation, dans l’IT… Concrètement l’idée est de co-créer avec les différentes parties prenantes (usagers, consommateurs, salariés…) en utilisant des pratiques de facilitation et en s’appuyant sur du prototypage pour avancer de façon itérative.

L’idée, c’est donc de remettre le client au centre et de construire avec lui. C’est une démarche plus humaine et plus pragmatique que les approches marketing  classiques qui s’appuient généralement sur des études quantitatives / qualitatives plus « froides ».

Globalement la démarche est la suivante :

  1. On cartographie la problématique, on fait un travail d’analyse et on identifie les opportunités.
  2. On va sur le terrain pour valider les hypothèses, on observe.
  3. On implique les personnes qui vont utiliser le service ou les produits ainsi que ceux qui participent à la chaîne de valeur. On organise des sessions de travail collectives et itératives pour prototyper le résultat.

Dans la démarche, il ne faut pas négliger la dimension business et canaux de communication qui seront utilisés pour distribuer et promouvoir le produit fini.

Pourquoi ça marche ?

Tout d’abord, parce que le groupe se place naturellement dans une logique de livrable. C’est vrai qu’en groupe, on a envie de construire quelque chose ensemble, c’est un moteur fort de cohésion.

Ensuite, c’est la contrainte du temps. On crée mieux et plus quand on est contraint par le temps. On est alors obligé de produire quelque chose même si ce n’est pas totalement abouti, ça nous pousse au pragmatisme.

Enfin le prototypage et la narration sont des leviers forts de succès. On va très vite matérialiser les réflexions et raconter une histoire autour de ce prototype. On obtient alors un retour direct sur les travaux ce qui permet d’avancer plus vite.

Quelques références

A priori, l’entreprise référante dans le domaine, c’est IDEO qui est à l’origine du concept. Son patron, Tim Brown, est un bon point d’entrée pour découvrir le domaine. IDEO propose également des ressources en téléchargement gratuit pour les enseignants, car oui le design thinking ça marche aussi pour l’enseignement.

Enfin pour conclure quelques livres sur le sujet :

Pour compléter, un mindmap de synthèse de la conférence :

Innover grace au design thinking

Et celui-ci, vous l'avez lu ?

storytelling

Pourquoi on vous raconte des histoires ?

Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments …