Cet icebreaker : Ce sera un succès si…

guide de survie aux réunions

Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments funs et productifs !

Allez une fois n’est pas coutume, ça faisait bien longtemps que nous n’avions pas partagé avec vous une pratique de facilitation. Alors back to the roots !

En effet, revenons aux basiques de LIFE IS A SERIOUS GAME celui de vous faire connaitre les pratiques collaboratives que nous utilisons régulièrement au sein du WORKLAB.

Cette technique ne fait pas partie de celles que nous vous avons souhaité vous apprendre dans la formation « Tirez le meilleur du collectif », c’est donc une petite exclue que nous partageons là !

Celle-là est à classer dans les icebreakers, vous savez ces petites pratiques qui minent de rien peuvent vous sauver votre atelier. Eh oui, comme on vous  l’explique dans cet article gare au claquage collaboratif, , une réunion collaborative en bon et due forme ça se commence avec un icebreaker et ça se termine idéalement avec une phase d’engagement. Tenez, d’ailleurs l’engagement on y reviendra dans un prochain article !

L’icebreaker permet donc de lancer votre réunion collaborative sur de bons rails, en répondant à différents objectifs que vous souhaitez atteindre :

  • initier les interactions
  • faire un échauffement créatif
  • créer du mouvement
  • apprendre à se connaître  et comprendre les attentes de vos participants

La pratique « ce sera un succès si » répond à ce dernier objectif : comprendre les attentes de chacun.

C’est super important de connaître ce que sont venus chercher vos participants lorsque votre réunion, votre atelier ou bien encore votre séminaire comporte des enjeux significatifs. À la façon d’un check-in amélioré, vous allez donc faire exprimer chacun, puis vous reviendrez sur toutes les attentes à la fin de votre session collaborative.

La mise en pratique de l’icebreaker :  » ce sera un succès si… »

Voici donc comment vous allez pouvoir mettre en pratique l’icebreaker « ce sera un succès si… »

le temps à allouer :

  • 1 à 2 min de réflexion individuelle
  • 1 min par participant pour exprimer son : ce sera un succès si..

le nombre de participants :

  • autant que vous le souhaitez (bien sûr à 30, ça peut être très long) le matériel : des post-its, et des feutres  une feuille de paperboard du papier kraft avec une échelle graduée de 0 à 10 (tracée horizontalement ou verticalement)

La mise en pratique :

  • vos participants viennent d’arriver, tout le monde est présent dans la salle
  • Demandez-leur de réfléchir individuellement pendant 1 minute à la question : « cette réunion, atelier ou séminaire sera un succès si… » et de noter leur réponse sur un post-it ainsi que leur prénom.
  • À la fin de la minute, invitez chacun à venir lire son post-it et le coller sur une feuille de paperboard.
  • Lorsque tout le monde est passé, conservez bien la feuille de paperboard avec tous les post-its et mettez là dans un coin.
  • Jusque là rien de bien différent avec le check-in…
  • Sauf qu’au lieu d’oublier ces post-its comme c’est toujours le cas, à la fin de la session collaborative vous allez faire réapparaitre les post-its.
  • Une fois votre atelier réalisé, affichez la feuille de paperboard avec tous les post-its collés, et demandez à chacun de récupérer son post-it, puis invitez vos participants à venir coller leur post-it sur l’échelle graduée de 0 à 10 que vous aurez préalablement dessiné sur du papier kraft.
  • Bien sûr, la personne placera le post-it sur l’échelle suivant l’atteinte de son succès suite à votre session de facilitation.

Vous allez donc obtenir un papier kraft rempli de post-its collés un peu partout sur l’échelle.

  • Donnez ensuite à chaque participant quelques secondes pour venir expliquer pourquoi il a placé son post-it à cet endroit.

Cette pratique est vraiment cool, car elle permet de ne pas oublier les attentes exprimées en début d’atelier, et de mesurer clairement si vous avez tout simplement rempli les objectifs souhaités par chacun.

C’est simple, mais c’est efficace !

Si vous avez d’autres pratiques qui permettent de faire exprimer les attentes

Dites-le-nous en laissant un commentaire ci-dessous

Vous pouvez également en savoir plus sur notre formation « Tirez le meilleur du collectif », en cliquant ci-dessous

Découvrir la formation

Et celui-ci, vous l'avez lu ?

Comment animer une réunion entre 2 équipes qui ont du mal à collaborer ?

Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments …

4 Commentaires

  1. Excellente technique d’icebreaker que j’ai eu l’occasion de tester et qui fonctionne à merveille. Les participants voient que leur parole n’a pas été seulement sondée au départ de la séance, mais qu’elle est évaluée à la fin aussi.

  2. Très intéressant comme icebreaker.
    J’ai une mise en garde: Il m’apparaît pertinent de faire cet exercice après avoir préciser les objectifs que l’animateur poursuit. J’ai déjà vu des attentes aucunement en lien avec l’objectif de la rencontre. C’est aussi une façon de gérer les attentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *