DERNIÈRES PLACES

Comment conclure en beauté votre animation ?

guide de survie aux réunions

Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments funs et productifs !

Allez hop, après 2 semaines de repos bien méritées, si je vous assure on arrête pas :o) Nous sommes repartis pour une série d’articles avant la trêve estivale qui je vous l’assure également sera bien méritée elle aussi.
Et pour cet article de rentrée rien de mieux que des pratiques bien pragmatiques comme on les aime, et j’en suis certain comme vous aimez aussi. Aujourd’hui je souhaite vous présenter 2 techniques simples pour conclure en beauté vos animations.

Mais pourquoi des techniques pour conclure ?

Et bien la conclusion d’un atelier c’est souvent une partie que l’on néglige dans sa préparation, tout concentré qu’on est à trouver le meilleur icebreaker de la terre (erreur) et des animations qui vont faire mouche. Oui, mais voilà, le risque est que votre atelier se termine en queue de poisson, que les participants s’éparpillent, prennent leurs cliques et leurs claques  et « fin de chantier » ! Vous vous retrouvez alors avec ce petit goût amer d’inachevé et une petite phrase tourne dans votre tête  : « c’était bien, mais pas top »

On vous propose donc 2 techniques simples pour bien conclure votre animation, et c’est parti…

La carte postale

Nombre de participants : en fonction du nombre de cartes postales que vous avez !
Durée : 10 à 15 min en fonction du nombre de personnes
Matériel : des cartes postales :o)

Comment ça marche ?

Il vous faut d’abord récupérer un bon stock de cartes postales (le petit vide grenier du dimanche, et vous trouverez ce qu’il vous j’en suis certain !).

En fin d’animation, vous distribuez simplement une carte postale à chaque participant, et vous demandez à chacun de s’écrire à lui-même ! Vous pouvez par exemple inviter les participants à écrire une action / une idée qui a émergé pendant votre animation et sur laquelle il s’engage à l’avenir. N’oubliez pas également de leur demander de marquer leur nom/prénom et une adresse. Une fois que tout le monde à écrit sa petite carte postale avec son engagement, vous récupérez toutes les cartes postales, et vous annoncez au groupe que chacune des cartes postales leur sera envoyée nominativement dans quelques mois.

Cette pratique est symbolique, mais l’idée que les participants reçoivent 2 ou 3 mois après votre animation une carte postale qu’ils ont écrit quelques mois auparavant, leur rappelle d’une manière originale leur engagement. C’est fun, c’est frais, ça ne mange pas de pain et ça fera son petit effet croyez-moi.

Et comme nous ne faisons pas les choses à moitié, nous avons fait nos propres cartes postales, et toc !

conclure animation carte postale

Le fil des engagements

Voici une pratique très simple pour conclure efficacement votre atelier, elle est extraite de notre livre « le guide de survie aux réunions » disponible ici

extrait guide de survie aux réunions

Nombre de participants : de 5 à 20 participants
Durée : 5 minutes de réflexion individuelle et 2 minutes par participant pour partager son action avec l’ensemble du groupe
Matériel : un fil de type corde à linge accroché dans la salle, des post-it et des feutres

Comment ça marche ?

Travailler en groupe avec les pratiques que l’on vous livre dans ce livre c’est toujours enthousiasmant (enfin on l’espère, ça a toujours été le cas pour nous en tout cas). Mais une fois passé le moment d’euphorie, les idées géniales et les plans d’action imparables, il faut bien créer l’engagement. En d’autres termes, il faut s’assurer que des personnes vont bien mettre en œuvre ces idées géniales et ces plans d’action imparables. Et là ça devient souvent difficile !

Un atelier c’est souvent un moment à part, énergisant, coupé du quotidien qui permet de générer de nombreuses idées. Mais dans le cas où les participants sont ceux qui doivent mettre en œuvre les actions, difficile une fois retombé dans leur quotidien et dans leurs contraintes de les mobiliser pour prendre en charge les actions qu’ils ont si brillamment identifiées. Sachant que bien souvent il s’agit d’actions qui viennent s’ajouter à leur activité récurrente.

Cette pratique est donc là pour favoriser l’engagement des participants et pour s’assurer que le résultat de la réunion ne restera pas lettre morte.

  1. À la fin d’une réunion de travail, proposez aux participants d’écrire sur un post-it la prochaine action qu’ils s’engagent personnellement à réaliser à court terme et qui participe à la mise en œuvre du plan d’action élaboré en groupe.
  2. Après un temps de réflexion individuelle qui doit rester court pour favoriser les réponses spontanées, chacun vient partager son action en accrochant son post-it sur le fil des engagements.

Bien entendu le fil des engagements ce n’est pas la seule suite à donner à une réunion de travail. Un atelier peut très bien déboucher sur d’autres ateliers ou même sur un projet piloté par un chef de projet. Mais le fil des engagements reste pour autant un très bon moyen de mobiliser les participants et de mettre en mouvement les acteurs présents en leur proposant de faire un premier pas. C’est un principe d’efficacité personnelle, l’action la plus difficile à réaliser est souvent la première. De plus l’engagement devant ses pairs est un acte très fort et parfois bien plus efficace pour pousser à l’action qu’un acte de management classique. À bon entendeur !

Et celui-ci, vous l'avez lu ?

pitch cards (2)

Comment révolutionner votre pitch avec pitch cards ?

Recevez un extrait de notre guide de survie aux réunions pour transformer vos réunions en moments …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *